Région de l’Est : En visite à Fada N’Gourma, l’ambassadeur de France au Burkina reçoit la médaille d’honneur des collectivités locales

L’ambassadeur de France au Burkina, Luc Hallade, en séjour de 48h à Fada N’Gourma s’est vu décerner la médaille d’honneur des collectivités locales par les autorités régionales.

Tout en souhaitant la bienvenue dans la cité du baobab sacré à son excellence, Paripouguini Lompo, président du Conseil régional de l’Est, s’est réjoui de voir l’ambassadeur de France au Burkina passer une nuit dans une région en difficulté face à l’insécurité.

Le colonel Saidou T. Sanou, gouverneur de la région de l’Est, de saluer la contribution de la République française à travers l’AFD (Agence française de développement) ainsi que les agences des Nations-Unies à savoir l’UNICEF et le PAM pour les efforts consentis dans le développement de la région de l’Est. « L’AFD en tant qu’agence de développement soutient le Burkina Faso depuis plusieurs années et particulièrement l’Est par le financement du projet sécurité alimentaire à l’Est ( PSAE) financé à plus de 35 milliards de FCFA », a rappelé le gouverneur Sanou. Il souligne que c’est le fruit de la coopération entre le Burkina et la France en matière du lutte contre la pauvreté à travers le développement du monde rural au profit de plus de 27 communes. Aussi, il y a un projet d’adduction d’eau potable pour un coût de 8 milliards de FCFA.

Gilles Chausse, directeur de l’Agence française de développement (AFD), distingué

L’ambassadeur Hallade distingué

« Il a plu aux autorités du pays de distinguer d’illustres personnalités pour service rendu à la nation », a déclaré Le colonel Saidou T. Sanou, gouverneur de la région de l’Est, avant de procéder à la décoration de six personnes dont l’ambassadeur de France au Burkina et le directeur de l’Agence française de développement.
Pour les heureux récipiendaires, cette distinction est une invite à plus d’ardeur au travail. « Pour ma première visite à Fada N’Gourma, c’est un grand honneur. Nous allons continuer en faisant plus, car nous savons que c’est une région qui a besoin d’appui. Ce n’est pas en restant dans mon bureau que je vais découvrir les réalités du Burkina Faso », s’est exprimé l’ambassadeur Luc Hallade.

L’ambassadeur Luc Hallade distingué

Le directeur de l’AFD, Gilles Chausse, de traduire toute sa reconnaissance à l’endroit des autorités pour la distinction honorifique. « Les projets au service de la sécurité alimentaire et de l’agriculture (PSAE) seront pris en relève par un autre projet qui s’appellera SECUR-AGRI », a-t-il indiqué.

G. ABOUBACAR
Lefaso.net

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *