COMMUNE DE BOTOU: La mairie de Botou remet des dons aux 5 centres de santé

Le Maire de Botou Fimba Julien LOMPO et son staff communal ont organisé le vendredi 17 janvier 2020 une session ordinaire du Conseil Municipal la première de l’année 2020.
Cette session a tablé sur le budget primitif 2020, la présentation bilan du plan annuel d’investissement de 2019 ; la présentation du PAI 2020.
Cette session a été mise à profit pour organiser une cérémonie de remise des matériels médico technique, de la logistique (4 motos, 50 matelas, 5 lits d’accouchements, 5 lits d’hospitalisation ; une ambulancette, le tout pour un montant de 11 615 000 francs CFA aux infirmiers chefs de poste des 5 CSPS que compte la commune de Botou.
Les infirmiers, par l’intermédiaire de leur représentant Djouma THIOMBIANO ont remercié le Conseil Municipal de Botou pour cette marque de générosité à l’endroit des patients de la commune ; ils ont souhaité que des personnes de bonnes volontés emboîtent le pas de la municipalité pour le bonheur des populations. Le cérémonial s’est déroulé sous l’œil vigilant des conseillers municipaux, des autorités coutumières et religieuses de Botou, des représentants des services déconcentrés. C’est un sentiment de joie et de satisfaction de recevoir un accompagnement de la mairie pour perpétrer nos œuvres sociales a déclaré Djouma THIOMBIANO. Nous remercions le Maire de Botou qui a eu cette vision. Pour sa part le Maire Fimba Julien LOMPO dit que son Conseil Municipal et lui sont disposés à accompagner toute structure qui œuvre pour le bien être de la population de Botou.
Un bilan du PAI de 2019 a permis de voir que sur les 3 CSPS prévus, 2 sont entièrement terminés celui de Fantou et Tantiagbouli ; celui de Zimcoli est en chantier.


L’occasion faisant le larron, nous avons voulu comprendre pourquoi le don de Adama SAGNA une ressortissante de Botou résidente aux USA a été refusé. A ce propos le Maire est stoïque. Le déficit de communication et la désinformation ont beaucoup contribué à cette incompréhension. Pour le Maire, la dame est d’abord une cousine, secondo la mairie de Botou est à la recherche de ses marques elle ne pourrait donc en aucun cas refuser un don d’où qu’il provienne. Les CSPS sont transférés aux mairies, les Maires doivent à ce propos être au début et à la fin de chaque projet de société sur leur ressort territorial. La logique voudrait que tout donateur prenne attache avec la municipalité pour l’organisation d’une cérémonie de remise. Il a même poursuivit en disant qu’avant d’être Maire de Botou ; il avait fait don d’un AEPS (adduction d’eau potable simplifiée) à la commune mais la latitude avait été laissée au Maire Pamba LOMPO de tout organiser. Aux jeunes de Botou, le Maire demande de se départir des réseaux sociaux qui sont des sources de désinformations et aussi à la base de l’incivisme. Il déplore la façon dont il a été invité la veille pour recevoir le matériel.
Le Maire dit tendre la main à tous les fils et filles de Botou et appelle à une union sacrée autour du Conseil Municipal pour réussir le mandat.
La commune a mal à son développement et souhaite l’union de tous ses fils et filles pour amorcer son développement. A la question de savoir si le Maire tient ses journées de recevabilité il n’y a pas de doute, la preuve est que le 23 juin dernier il a rendu compte de sa gestion à la population de Botou. Botou est l’une des premières communes a organisée la journée du dialogue communale. Et c’est parce que cette journée a été institutionnalisée que la commune a reçu un 4X4 du PDDC (Programme Décentralisation et Développement Communal).
Gageons que chaque partie mette l’eau dans son vin pour l’épanouissement de Botou.

(Source: LIDO K. Boureima
AIB/Tapoa)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *