Fermeture des marches et yaars : Bientôt le bout de tunnel pour les commerçants

A cause du covid-19, plusieurs marchés avaient été fermés. Par la suite, le grand marché Rood Woko avait rouvert avec une application stricte des mesures barrières. Seulement, ce n’était pas le cas des autres marchés dans la commune de Ouagadougou. Cet état de fait suscite depuis quelques jours des manifestations des commerçants. Dans ce communiqué qui suit, le conseil municipal dit avoir pris des mesures pour la réouverture progressive des marchés. Un arrêté selon la note sera pris en ce sens.

Avec l’avènement du COVID-19, il était impératif de prendre des mesures barrières pour rompre la chaine de contamination surtout dans des lieux à fort attroupement comme les marchés et yaars. Ce qui a conduit à la fermeture d’une quarantaine de marchés et yaars dans la commune de Ouagadougou.

Une commission ad ’hoc composée de la mairie de Ouagadougou, de la chambre de commerce, des faitières des marchés et yaars et des associations des commerçants des marchés et yaars a été mise en place pour réfléchir à la réouverture de ces marchés dans le respect des conditions sanitaires et sécuritaires édictées par le gouvernement.

Après l’expérimentation assez bien réussie de ROOD WOKO et dans le but de préparer la réouverture des autres marchés, il a été demandé à tous les maires d’arrondissements de décupler ce modèle dans les marchés fermés du ressort de leurs arrondissements.

Après une semaine de travail, plus de 90% des marchés et yaars fermés dans la ville de Ouagadougou ont pu être nettoyés et misent à niveau pour respecter les mesures sanitaires.

Ce compte rendu a été fait lors de la rencontre du 27 avril 2020, qui a vu la participation du Ministre du commerce, du Président de la Chambre de Commerce du Burkina Faso et des membres consulaires du bureau régional, des représentants des faîtières et des associations des commerçants. Il a été convenu une dernière inspection de ces marchés par une commission technique pour valider la réouverture progressive des marchés et yaars remplissant les conditions sanitaires exigées.

Une forte recommandation a été faite aux responsables des faîtières et aux commerçants des marchés et yaars pour appeler leurs membres au calme, à la responsabilité car nous ne viendrons à bout de cette pandémie que par la prise de conscience individuelle et collective.

Il a été convenu que des volontaires des marchés et yaars seront formés pour veiller permanemment à l’application des nouvelles règles de conduite des mesures barrières a savoir :

-  Le port obligatoire du masque,
-  Le lavage obligatoire des mains à l’entrée des marchés,
-  Le respect du nombre maximum de deux (2) commerçants par boutique,
-  La disponibilité de gel hydro alcoolique devant chaque boutique,
-  L’observation de la mesure de distanciation.

Après tous ces constats le Maire de la ville de Ouagadougou prendra instamment un arrêté pour la réouverture progressive des marchés et yaars dans la commune de Ouagadougou.

Seule une prise de conscience individuelle et collective renforcera notre lutte contre la propagation du Covid-19 dans notre ville.

Direction de la communication et des relations publiques de la commune de Ouagadougou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *